logo

Le site de l'Aquaculture, de l’Écologie des Milieux Aquatiques et de la Pêche à la Réunion

Présentation

 Les poissons dont les déjections, riches en azote (ammonium et urée) et en phosphore et potassium, sont la source de nutriments pour les plantes, l'aliment apporté aux poissons permet d'enrichir le milieu sous forme d'engrais.

Les bactéries permettent de jouer le rôle de filtre biologique puisque les excrétions des poissons sont toxiques pour les poissons (blocage de l'hémoglobine et donc de la respiration) à des concentrations trop élevées

Les déjections des poissons servent d'engrais pour les végétaux cultivés qui, en contrepartie, épurent l’eau retournant aux poissons .Les bactéries aérobies transforment ces déjections contenant des matières organiques comme l’ammoniac/ammonium et l'urée en nitrites puis en nitrates, ces derniers étant assimilables par les plantes sous forme minérale.

Les plantes cultivées épurent l’eau de l’aquarium (ou d'un bassin plus grand) par l’assimilation des racines et de leurs symbiotes bactériens, elles se servent des nutriments sous forme minérale pour croître.
En pratique, l’eau de l’aquarium est pompée pour être emmenée dans le système hydroponique, de préférence une table à marée avec support de culture (billes d'argile, graviers…) et NFT horizontal ou vertical en sortie de filtre biologique, pour ensuite retourner vers les poissons.

C’est en conjuguant l’élevage du Tilapia et la culture de végétaux que l’association a expérimenté cette technique innovante dans le but de transférer les connaissances acquises aux futurs porteurs de projets.
Plusieurs variétés de plantes maraichères ont étés expérimentées. Parmi, elles brèdes, salades, plantes aromatiques, apportant ainsi un fort potentiel de diversification agricole à la Réunion.

Avec l’aquaponie, un agriculteur est en mesure de pratiquer l’aquaculture.

L’aquaponie offre d’indéniables avantages en comparaison à la culture traditionnelle en en pleine terre :

  • Economies d’eau
  • Rendement supérieur
  • Meilleure croissance
  • Réduction de l’espace de culture
  • Pas de pollution des sols

L’enjeu principal est de trouver et maintenir le juste équilibre entre la population de poissons, la nourriture apportée, la population bactérienne et la végétation cultivée, de manière à permettre une production intensive de biomasse dans un volume de sol et d'eau relativement réduit.

Cette méthode s’adapte parfaitement au contexte réunionnais. Qu’il s’agisse de diversification ou de reconversion, l’aquaponie se présente comme une solution durable, adapté au contexte économique et écologique de la Réunion.
 

 

Contactez Hydrô Réunion

En savoir +